Quel revêtement pour un escalier extérieur ?

escalier extérieur

Les escaliers extérieurs ne sont pas seulement des ajouts attrayants à l’apparence de votre maison. Ils jouent également un rôle particulier et sont décoratifs. Pour cette raison, les escaliers extérieurs sont sensibles aux intempéries telles que le gel, la pluie, la chaleur et autres. La sécurité des utilisateurs nécessite d’envisager des revêtements adaptés pour des matériaux pérennes. Il est ainsi nécessaire de savoir comment bien choisir le revêtement pour un escalier extérieur.

La pierre et le bois : les solutions naturelles

Le bois est généralement un matériau courant pour recouvrir les espaces extérieurs. Il procure une chaleur douillette qui complète la décoration que vous avez choisie pour la rénovation d’escalier extérieur. Malheureusement, le bois se détériore rapidement dans des conditions météorologiques défavorables. Au bout de quelques mois, le bois peut se ternir et perdre son éclat. Pour que les escaliers extérieurs tiennent plus d’un an, choisissez à chaque fois un bois de classe 4, un bois exotique imputrescible. Il a besoin d’un traitement régulier contre les champignons et les insectes. Beaucoup choisissent également de vernir, de teindre ou de saturer leur escalier pour se fondre dans les zones environnantes. Pour choisir un bois pour la mer, choisissez un bois naturel de classe 5. De plus, le bois composite est un bon substitut aux essences naturelles qui ne peuvent pas être utilisées en classe 5. Il ressemble au bois naturel et est composé d’un mélange de résine et de bois. La pierre est un matériau naturel à la fois esthétique et fonctionnel pour la rénovation d’escalier extérieur. Elle est solide, résistante aux intempéries et antidérapante. Parce que la pierre est si fonctionnelle et pratique, elle constitue un matériau idéal pour les marches d’escalier. Les marches d’escalier recouvertes de pierre sont durables, résistantes et faciles à entretenir. En raison de leur apparence de pierre naturelle, il est recommandé d’utiliser du grès schisteux, du basalte ou du granit comme matériau de finition. L’entretien et la propreté de ces pierres ne prennent que quelques minutes. Cependant, ce type de finition coûte cher. Son apparence est presque indiscernable à l’œil humain, ce qui rend son installation difficile et nécessite une fondation en béton ou en sable. Même si les pierres sont poreuses, certaines tacheront les mains ou les yeux si elles ne sont pas choisies correctement. D’autres pierres peuvent même provoquer des chutes, car elles semblent lisses.

Le béton : la solution durable

Un escalier en béton résiste aux dommages dans le temps. Il a fière allure et est idéal pour une utilisation de manière esthétique pour la rénovation d’escalier extérieur. Alternativement, vous pouvez créer des copies de bricolage d’escaliers en béton. Une fois qu’une fondation en béton est établie, l’entretien est minime. De plus, le béton peut être appliqué à la fois à une esthétique moderne ou à l’aspect traditionnel avec des carreaux et des pierres. Cependant, avec le temps, le béton peut se détériorer en raison de la croissance de mousses et d’algues sur les marches. Malgré le fait qu’il nécessite des travaux importants, l’utilisation de ce matériau s’accompagne souvent d’un coût important. En tant que matériau de protection extérieure, le béton est l’une des options les plus fréquemment utilisées. Il a une bonne résistance aux intempéries et aux UV, ainsi qu’une large palette de couleurs. Les carreaux ont une prise relativement fine ou évitent les éventuels glissements avec de légères propriétés antidérapantes. Ils sont également étanches et peuvent être nettoyés avec un jet d’eau rapide. Lors de la sélection d’un budget, le type de tuile que vous choisissez détermine en grande partie le prix. Lors de l’ajout de carreaux au béton, le coût est élevé, mais le gain est un profit à long terme.

La résine : la solution esthétique et tendance

Pour la rénovation d’escalier extérieur, la résine est un matériau souple qui peut être mélangé à des pierres, mélangé à du béton, posé sur du métal, du bois ou même une allée. Il peut être utilisé pour décorer les escaliers extérieurs, ainsi que d’autres espaces extérieurs. Et on le voit sur de nombreux espaces publics, comme les piscines ou les coins de rue. Le matériau est imperméable, résistant aux UV, passable et résistant aux taches. Il est facile d’entretenir et de corriger les écarts dans le revêtement de sol. La base en polyuréthane du matériau accueille différentes sortes de pierre selon vos envies et vos envies. L’utilisation de matériaux économiques est impérative lors de la mise en œuvre d’une conception en résine. Cela nécessite l’embauche d’un professionnel pour vous aider dans le processus d’installation.

Les différentes étapes d’un ravalement de façade
Deux pentes, quatre pentes, plats : quelles différences entre les toits ?